Articles

NOUVEAU SITE INTERNET VITRINE POUR EMMANUEL FRADIN

Basé sur le Choletais, Emmanuel Fradin redonne une nouvelle jeunesse à votre intérieur. 

Notre agence web a réalisé la création du site internet vitrine d’Emmanuel Fradin. L'objectif était de mettre en avant ses domaines d’expertises de décorateur d’intérieur en offrant une navigation intuitive et ergonomique à ses utilisateurs, le tout dans un design moderne et attrayant.

 

www. emmanuel-fradin-peintre.fr/decoration/

Quels sont les impacts des images et des photographies pour votre site internet ?

Saviez-vous que le cerveau humain traite les images 60 000 fois plus vite que du texte et qu’il retient 20% des textes contre 80% des visuels ?

Les images sont belles et bien présentes sur la grande majorité des sites web. Le problème vient surtout de leur qualité, car la plupart des organismes n’investissent pas dans leur contenu visuel, supposant que ce qu’ils ont est suffisant. Pourtant, une bonne communication visuelle peut apporter beaucoup.

Ce qui est d’autant plus surprenant si l’on prend en compte que la communication interpersonnelle existe depuis plus de 30 000 ans alors que la communication textuelle existe depuis moins de 4000 ans.

Nos cerveaux sont plus conditionnés pour faire face à des messages visuels, et ce, davantage dans notre génération actuelle, qui est en surabondance d’informations quotidiennes. Les succès des plateformes visuelles telles qu’Instagram, Pinterest ou Snapchat, entre autres, parlent d’eux même.

Ci-dessous, 3 points importants pour le choix de vos images.

1) L’importance de la qualité

La résolution des images que vous mettez sur votre site web peut avoir un impact sur vos visiteurs. Il s’agit parfois d’optimiser vos photos correctement ou de choisir une image suffisamment grande.

Ceux qui se lancent à peine dans la création d’un site web sont généralement les moins bien illustrés, par rapport aux sites web bien établis.

La section « à propos » est connue pour être souvent bâclée, certainement à cause du fait que beaucoup utilisent les photos qu’ils ont sous la main (souvent trop petites ou avec un éclairage superficiel), au lieu de faire des photos spécialement pour l’occasion.

Il est indispensable de penser à avoir une page ou un site harmonieux, comme pour un profil sur les réseaux sociaux, il ne faut rien négliger.

 

2) La recherche et l’originalité

Il y a ce qu’on appelle « la photo stock » souvent téléchargée via des banques d’images. Ces dernières permettent aux petits budgets d’avoir un contenu visuel, entrainant une impasse sur l’authenticité. Le problème ? : Ces images sont trop génériques pour que vos clients puissent s’identifier à elles.
À moins que vous soyez vous-même doué en photo ou que vous ayez les moyens de faire appel à un photographe professionnel, vous aurez du mal à éviter les photos stock. Mais vous pouvez faire attention à l’image que vous prenez, suivants les banques d’images visitées. En voici quelques-unes :  Pixabay, Picjumbo, Superfamous, Freepick, etc...

Attention ! Une image doit toujours être « libre de droit » si vous la téléchargez gratuitement. 

L’être humain est également doué pour détecter les images peu crédibles. Par conséquent, assurez-vous que vos images soient toujours :

  • De haute qualité (sans nuire à la rapidité de téléchargement sur le web) 
  • Sincères et en adéquation avec votre image de marque
  • Claires et sans ambiguïtés

 

 3) La cohérence

L’un des premiers « Mad Men » de l’histoire de la Pub, David Ogilvy (le « père de la publicité ») a mené une étude pour trouver une éventuelle adéquation entre les images et les ventes. 
Les résultats indiquent qu’une image sans lien avec le contenu peut réduire le nombre de lecteurs et, de ce fait, obtenir un résultat négatif sur les ventes. Tout simplement parce que le consommateur ne réagit pas. Les images doivent donc avoir un but précis.
Vérifiez que les visuels que vous sélectionnez améliorent la compréhension du lecteur et qu’elles ne viennent pas seulement combler votre page.  

La société Vesta Host est attentive à tous ces points, afin de vous garantir un site web à votre image. 

Gagner du temps pour les publications web et réseaux sociaux

Gérer son activité sur le web pour les petites entreprises n’est pas toujours évident. Si certaines PME disposent de personnel dédié, d’autres doivent s’en sortir seules. 
Les solutions digitales (site internet, réseaux sociaux…) sont des outils marketing de plus en plus utilisés par les PME pour communiquer. 
Leur utilisation demande rigueur et organisation si vous voulez des résultats : Ils sont un moyen économique pour commencer à attirer les visiteurs et fidéliser les clients existants.

« Les minutes valent plus que de l’argent, alors dépense-les sagement. »

Aujourd’huinous allons vous donner 5 astuces qui vous permettront de gagner du temps pour vos publications web et réseaux sociaux. 
 

  1. Créez et partagez du contenu de qualité

Préparez vos contenus avec un peu d’avance, par exemple, si vous publiez à raison d’une fois par semaine ou d’une fois par mois : prenez une demi-journée pour préparer deux à quatre articles (sujet + contenu) puis sauvegardez-les jusqu’à publication. 

Comme vu sur notre précédent article (lien), les moteurs de recherches ou les réseaux sociaux sont des canaux exigeants qui demandent un contenu attractif pour capter l’attention et être partagé. La raison est simple : sans contenu, vous n’apparaitrez pas dans les résultats des moteurs de recherche. Impossible alors de générer du trafic sur votre site.

Les chiffres sont éloquents ; selon une étude Hubspot, les sites de PME ayant un site web et / ou blog professionnel génèrent 77 % de demandes de devis supplémentaires.

 

  1. Soyez organisé et planifiez vos publications

Bien s’organiser est la clé pour garder la tête hors de l’eau. 
Notre conseil ? Un calendrier éditorial est un bon moyen pour suivre votre activité marketing. Vous pouvez planifier la publication de votre contenu en avance, ce qui vous permet de gagner du temps et en consacrer un peu plus sur la rédaction de vos articles (n’oubliez pas de sauvegarder !)
Il existe bon nombre d’outils pour vous aider à planifier et suivre vos comptes actifs : Hootsuite, Sprout social, Pagemodo, Buffer,etc. 

  1. Humanisez votre image de marque

Il vous faut réussir à provoquer de l’engagement et des interactions avec les internautes qui suivent votre marque. 
Vous devez éviter à tout prix de simplement relayer de l’information et susciter l’envie de communiquer avec vous. 
Humaniser son article et/ou post en se mettant en scène grâce à des photos de l’entreprise au quotidien est essentiel pour transmettre de l’émotion, l’une des clés pour attirer les internautes. 
N’hésitez pas non plus à poser des questions ou à rédiger des posts personnels tels que des articles et/ou posts saisonniers (Noël, vacances, évènements…).

  1. Investissez-vous

Gérer les réseaux sociaux pour les petites entreprises demande du temps. 
Prenez quelques heures par mois pour planifier et programmer le contenu.
Ensuite, prenez au moins 10 minutes par jour pour jeter un œil à vos comptes et répondre aux messages. La grande force des médias et réseaux sociaux, c’est qu’ils ne s’arrêtent jamais ; ils peuvent être utilisés à tout moment de la journée ou de la nuit.

  1. Utilisez plusieurs canaux de diffusion

Si Facebook est actuellement le réseau social N°1 en France, il existe un grand nombre de réseaux sociaux (Twitter, Linkedin, Whatsapp, Instagram…). Pensez à ne pas les négliger car ils peuvent être très compétitifs.
Petit conseil, pensez à vos clients et n’hésitez pas à vous informer sur leurs habitudes d’utilisation du web.. 
 

 

Trois impacts des réseaux sociaux sur la visibilité de votre site internet

Avec trois milliards d'utilisateurs recensés sur les réseaux sociaux en 2018 - dont 2,78 milliards via mobile - les entreprises doivent elles aussi s'adapter à cette nouvelle génération numérique.
Ces 2,78 milliards d'utilisateurs mobiles sont les haut-parleurs de votre communication et ne peuvent pas être négligés !

Voici trois impacts des réseaux sociaux sur la visibilité de votre site internet :

 

1. Générer plus de trafic

Les réseaux sociaux sont une source de trafic pour les sites : Lorsque vous avez du contenu pertinent (par la qualité de sujets, photos, etc.), les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Linkedin peuvent vous apporter beaucoup de visiteurs.

Il suffit de partager directement votre site web ou vos articles avec les utilisateurs influents de votre secteur, en les identifiant en fonction des abonnés du profil (plus ils ont d’abonnés, plus les partages peuvent être diffusés à de nombreux internautes et donc vous apporter plus de visites). Pensez aussi aux hashtags utilisés par les internautes.

Le nombre de visiteurs sur un site internet est l’un des critères les plus importants dans l’algorithme de Google pour être correctement référencé.

2. Créer des pages profils afin d'acquérir des liens entrants

A l’égard de chaque réseau social, une page profil est créée pour vous présenter. C’est l’occasion parfaite pour y incorporer des liens vers votre site internet ainsi que votre blog. Prenez le temps de remplir les pages avec vos mots clés pour être référencé correctement par les moteurs de recherches.

Actuellement, il existe un nombre incalculable de réseaux sociaux génériques et spécifiques à des métiers donc autant de liens entrants possibles vers votre site.

Ces pages profils s’affichent également sur les résultats de recherches de Google, ce qui permet de générer plus de visites sur votre site internet.
 


3. Recycler du contenu existant pour un flux continu

Les réseaux sociaux sont des médias éphémères : le contenu partagé doit être vu instantanément, via les fils d’actualités, sous peine de se volatiliser aussitôt. C’est donc un canal exigeant qui demande une création de contenu attirant pour capter l’attention afin d'être partagé.

Le timing joue également un rôle, tout le monde n’étant pas connecté au même moment : Une des meilleures techniques consiste à partager régulièrement vos articles ou pages web lorsque le contenu est intemporel. Ce sont des sujets qui peuvent toujours intéresser de nouveaux lecteurs.

Afin de ne pas perdre de temps pour planifier le partage de vos articles, nous vous conseillons d’organiser vos publications (un autre article pour l’organisation de vos publications web et réseaux sociaux sera publié prochainement).

 

Vous vous posez des questions, vous souhaiteriez redynamiser votre site internet, ou encore vous manquez de temps pour vous en occuper ? Alors contactez-nous ! contact@vesta-host.com

Découvrez le site de Lusotec Plus : Une réalisation Vesta Host

Nous sommes heureux de vous annoncer la mise en ligne du site internet de la société Lusotec Plus, implantée à St André De La Marche (49) : https://www.lusotecplus.com/

C'est une création en collaboration avec notre partenaire graphiste Charlène Braud. Nous avons créé un site Internet intuitif, interactif (formulaire de contact) et utile (suivi des réalisations) pour les clients de Lusotec Plus.

Nous espérons que vous apprécierez ce projet et vous souhaitons une bonne découverte du site.

D'autres sites et applications mobiles sont en cours de développement, n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux !

Nous recrutons un développeur JS / PHP confirmé !

Notre entreprise :

Vesta Host est une agence web située à Cholet (49) créée en 2014 par des passionnés de l'informatique.
Nous intervenons dans plusieurs domaines clés du web :
- Création de sites internet
- Création d'applications mobiles et de logiciels métiers
- Hébergement de serveurs
- Infogérance
- Référencement


Le poste :

Suite à la croissance de notre entreprise, nous cherchons aujourd'hui un développeur JS / PHP confirmé.

Votre mission principale consistera à concevoir et réaliser des applications mobiles pour nos clients grâce à la technologie cross-plateform ionic/cordova.
- Intégration des maquettes graphiques
- Respect des contraintes de performance, de qualité et de sécurité
- Respect du cahier des charges du client
- Suivi de la recette
- Réalisation des tests unitaires et fonctionnels sur toutes les plateformes
- Correction des anomalies
- Déploiement des applications sur les stores respectifs

Votre seconde mission consistera à travailler sur des applications spécifiques en PHP :
- Logiciels métiers
- API REST
- Sites internets spécifiques
- Plugins Wordpress / Prestashop

Votre profil :

Vous avez une formation BAC+2/+5 en développement web.
Vous avez une expérience significative dans le milieu du web (2 ans minimum).
Vous êtes autonome, curieux et aimez travailler sur des technologies innovantes.
Vous maîtrisez AngularJS et avez de solides bases techniques sur les frameworks Ionic et Cordova. Vous avez également une bonne connaissance des langages HTML5 et CSS3.
Vous savez développer des applications web dans un environnement PHP (Symfony étant un plus), connectées à une base de données type SQL.


Les modalités :
Date de démarrage : Début septembre
Poste en CDI
Envoyez votre CV et lettre de motivation. Les portfolios de réalisations sont également les bienvenus.

Adresse de contact : contact@vesta-host.com

NOUVEAU ! Vos navigateurs signalent les sites Web non sécurisés

Le 25 juillet a été déployée la version 68 de Google Chrome. Principale nouveauté : signaler les sites web en HTTP non sécurisés. Une façon de pousser les développeurs à s'y mettre tout en inquiétant les internautes.

Si vous décidez de mettre Chrome à jour, vous remarquerez un léger changement de l'interface au niveau de la barre d'URL.
Désormais, tous les sites qui ne sont pas en HTTPS (c'est à dire les sites en HTTP) seront signalés comme « non sécurisés ».

Pourquoi ce changement ? :
Le terme « http » signifie qu'une connexion n'est pas chiffrée : lors d'une connexion entre un utilisateur et un site web « http », cette dernière peut être éventuellement interceptée ou espionnée par un tiers.
Selon Google : « Les utilisateurs devraient s'attendre à ce que le web soit sécurisé par défaut ». C'est pourquoi d'ici septembre prochain, Google intensifiera les alertes (version 69 de Chrome).

Les objectifs :
- Pousser les internautes à se méfier de ces sites web
- Inciter les développements en HTTPS

Alors n'attendez pas ! Faites appel à notre agence web pour la mise en place d’un certificat SSL afin de sécuriser votre site internet.

Découvrez le nouveau site internet de Coutant Yannick

Après plusieurs semaines de développement en collaboration avec la société Vague d’idée, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter le nouveau site internet de Coutant Yannick, une entreprise de maçonnerie à Mauléon : http://coutantyannick-maconnerie.fr/

Vous pourrez découvrir tout leur savoir-faire pour vos travaux de maçonnerie (Neuf et rénovation, ouvrages professionnels, chape liquide, couverture, étanchéité, ravalement...). N'hésitez pas à transmettre vos remarques et demandes d’informations par le biais du formulaire de contact.

En espérant que vous apprécierez ce projet réalisé par notre agence web, nous vous souhaitons une bonne découverte du site.

D'autres sites et applications mobiles sont déjà en cours de développement alors n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux !

RGPD : S'adapter aux nouvelles réalités du numérique

Le RGPD « Règlement Général sur la protection des données » est effectif depuis le 25 mai 2018. Il s’agit d’une loi à l’échelle européenne dont votre organisme doit s’accommoder. Il apparaît que l'application de cette loi dans le domaine du web est encore assez floue pour certains de nos collaborateurs. Nous avons donc décidé de vous détailler en quoi consiste cette loi et quelles sont vos obligations.

Pourquoi un RGPD ?

Cette loi a pour but une expansion des droits individuels :

  1. Droit à une transmission complète sur le traitement des données personnelles, incluant toute information liée à une personne identifiée ou identifiable
  2. Droit à la portabilité des données autorisant chaque individu à exiger d'un prestataire détenant ses données personnelles qu'il les transfère à un autre prestataire
  3. Droit d’être informé en cas de violation de ses données personnelles
  4. Droit à l’effacement pour acquérir l’effacement de ses données n’ayant plus de justifications à être traitées
  5. Dispositions propres aux personnes mineures (récupération interdite)

Elle permet d'uniformiser les lois sur la protection des données au sein de l’UE et de responsabiliser davantage les organismes (entreprise, association.) Puis, de donner un droit d’accès et de suppression à chacun sur toutes les données personnelles les concernant.

Le RGPD oblige les organismes à une prescription de transparence vis à vis de leur clients et salariés qui doivent en principe donner leur accord pour l’utilisation de leurs données personnelles à des fins marketings ou toutes autres utilisations. Effectivement, les données sauvegardées au sein des entreprises (document type contrat de travail ou bulletin de paie, etc.) ou les données personnelles réceptionnées (nom, prénom, photo, adresses, etc.) par les sites internet doivent faire l’objet d’un suivi en interne, d’un droit d’accès et de contrôle ou d’effacement.

Pour qui ?

Tout organisme (entreprise, association…), privé ou public, est tenu d’appliquer le RGPD dès lors qu’il collecte ou traite des données personnelles sur les résidents de l’UE pour son compte ou pour celui d’un tiers. Aucun autre critère, comme l’effectif ou encore le chiffre d’affaires, n’entre ici en ligne de compte. Toutes les entreprises sont donc concernées, ou potentiellement concernées, y compris les plus petites.

Actuellement, vous êtes : une entreprise, propriétaire d’un site web, d’une gestion commerciale centralisée, vous envoyez des e-mailings à vos clients, vous détenez des fichiers du personnel sur vos serveurs, alors cette loi vous concerne !

 

Quelles données sont concernées ?

Le RGPD réglemente l’utilisation liée aux données personnelles pouvant servir à identifier une personne. C’est à dire identifier une personne soit directement (nom, prénom), soit indirectement (téléphone, courriel, adresse, photo, voix, caractéristiques sociales ou physiques, empreintes, ADN…). Dès lors qu’il regroupe ce type d’informations, un fichier (papier ou numérique) est considéré comme un traitement de données personnelles et doit ainsi être constitué et géré conformément au RGPD.

Mise en place

Le RGPD obligent les organismes à identifier les bonnes sources de données pour sécuriser votre activité et ainsi diminuer les risques.

Pour vous standardiser à la loi RGPD, vous devez à court terme suivre les conditions suivantes :

  1. Obtenir un accord pour les données collectées et le sauvegarder afin d’en justifier si besoin (par mail par exemple).
  2. A chaque collecte de données, avertir auparavant sur l’utilisation et la durée de conservation.
    • Utilisation des données pour des traitements de profilage. Celle-ci doit être indiquée au moment de l’obtention d’accord.
    • Vous devez aussi minimiser la récolte des données, en la limitant scrupuleusement aux données indispensables aux actions dont elles doivent faire l’objet.
  3. Indiquer précisément le moyen de récolte et/ou traitement aux personnes souhaitant reprendre leur consentement ou faire valoir leurs droits concernant leurs données personnelles.
  4. Attester via la tenue d’un registre, l’ensemble des types de récoltes et de traitements réalisés. L’entreprise doit justifier les types de récoltes, de données, utilisations, conservations, sous-traitance …
  5. En cas de « fuite » ou de piratage de données personnelles, le responsable de traitement doit informer la CNIL dans le temps en vigueur.

Dans le domaine du web, votre site internet sera légalement tenu d’assurer un renfort de protection des données personnelles de vos clients. Pour se faire, voici les moyens techniques que nous mettons en place pour respecter les règles imposées par le RGDP :

  • Mise en place obligatoire d'un consentement préalable de l’utilisateur demandant l’acception des cookies, afin de recueillir le consentement préalable de vos visiteurs avant d’installer sur leur navigateur des cookies publicitaires.
  • Mise en place d’un certificat SSL pour sécuriser votre site internet. C’est une norme qui s’étend déjà sur tous les sites marchands, fortement recommandée par Google pour un meilleur référencement de votre site internet. C’est le fameux HTTPS avec le cadenas dans votre barre d’URL. Déjà obligatoire sur les pages de paiement en ligne, le RGPD va étendre la mesure à toutes les pages comprenant les formulaires « personnels ».
  • Modification des formulaires (contact, renseignement, abonnement newsletter, compte d’utilisateur …) en ajoutant un bouton d’opt-in volontaire (pas de case pré-cochée), une mention sur l’utilisation et la durée de conservation des données, ainsi qu’un lien pour faire valoir ses droits et notamment reprendre son consentement. Puis, conserver la preuve de chaque consentement reçu (confirmation mail ou dans les correspondances du CMS).
  • Proposez une page « Politique de confidentialité ». Cette page a pour objectif de démontrer votre respect de la gestion des données qui vous sont confiées, autant pour l’utilisateur que pour la CNIL. Vous y présenterez les types de traitements que vous réservez aux données personnelles qui vous sont confiées, si vous les partagez, cédez ou non à des tiers. Vous décrirez la politique de sécurité menée pour les protéger. De même, vous apporterez une indication aux individus pour faire valoir leurs droits sur leurs données.
  • Modifiez votre page « Mentions légales ». Les mentions légales de votre site devront proposer un paragraphe d'information sur votre démarche RGPD, en remplacement de celui de la CNIL qui n’a plus lieu d’être. Dans ce paragraphe nous vous conseillons de proposer un lien vers la page « Exercez vos droits » et d’indiquer les coordonnées du responsable de traitement. Vous procéderez de la même manière dans vos CGV si vous pratiquez le e-commerce.

Les sanctions encourues en cas de non-respect du RGPD

Le législateur l'a annoncé : « des contrôles seront menés et des sanctions encadrées, graduées et renforcées sont prévues ».

La CNIL peut aussi :

  • Prononcer un avertissement
  • Mettre en demeure l’entreprise
  • Limiter temporairement ou définitivement un traitement
  • Suspendre les flux de données
  • Ordonner de satisfaire aux demandes d'exercice des droits des personnes
  • Ordonner la rectification, la limitation ou l'effacement des données

Pour les amendes administratives elles se caractérisent selon la catégorie de l’infraction :

  • De 10 à 20 millions d’euros (pour les très grandes sociétés)
  • De 2% à 4% du CA annuel (pour les plus petits organismes)

Ainsi, sécuriser la collecte de vos données doit être votre priorité pour votre organisme.

 

« Faites appel à notre agence web pour le respect de la réglementation RGPD sur votre site internet. »

 

Découvrez le site de notre partenaire Charlène Braud : Une réalisation Vesta Host

C'est avec plaisir que nous vous informons de la mise en ligne du site internet de Charlène braud, notre partenaire graphiste : https://www.braudcharlene.fr.

Après plusieurs semaines de développement, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter la vitrine de cette graphiste freelance sur la toile.

Vous y trouverez des informations sur ses domaines d’expertise, ses réalisations, son savoir-faire, ses partenaires, mais aussi l'historique de sa société. N'hésitez pas à transmettre vos remarques et demandes d’information par le biais du formulaire de contact.

En espérant que vous apprécierez ce projet réalisé par notre agence web, nous vous souhaitons une bonne découverte du site.

D'autres sites et applications mobiles sont déjà en cours de développement alors n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux !