Saviez-vous que le cerveau humain traite les images 60 000 fois plus vite que du texte et qu’il retient 20% des textes contre 80% des visuels ?

Les images sont belles et bien présentes sur la grande majorité des sites web. Le problème vient surtout de leur qualité, car la plupart des organismes n’investissent pas dans leur contenu visuel, supposant que ce qu’ils ont est suffisant. Pourtant, une bonne communication visuelle peut apporter beaucoup.

Ce qui est d’autant plus surprenant si l’on prend en compte que la communication interpersonnelle existe depuis plus de 30 000 ans alors que la communication textuelle existe depuis moins de 4000 ans.

Nos cerveaux sont plus conditionnés pour faire face à des messages visuels, et ce, davantage dans notre génération actuelle, qui est en surabondance d’informations quotidiennes. Les succès des plateformes visuelles telles qu’Instagram, Pinterest ou Snapchat, entre autres, parlent d’eux même.

Ci-dessous, 3 points importants pour le choix de vos images.

1) L’importance de la qualité

La résolution des images que vous mettez sur votre site web peut avoir un impact sur vos visiteurs. Il s’agit parfois d’optimiser vos photos correctement ou de choisir une image suffisamment grande.

Ceux qui se lancent à peine dans la création d’un site web sont généralement les moins bien illustrés, par rapport aux sites web bien établis.

La section « à propos » est connue pour être souvent bâclée, certainement à cause du fait que beaucoup utilisent les photos qu’ils ont sous la main (souvent trop petites ou avec un éclairage superficiel), au lieu de faire des photos spécialement pour l’occasion.

Il est indispensable de penser à avoir une page ou un site harmonieux, comme pour un profil sur les réseaux sociaux, il ne faut rien négliger.

 

2) La recherche et l’originalité

Il y a ce qu’on appelle « la photo stock » souvent téléchargée via des banques d’images. Ces dernières permettent aux petits budgets d’avoir un contenu visuel, entrainant une impasse sur l’authenticité. Le problème ? : Ces images sont trop génériques pour que vos clients puissent s’identifier à elles.
À moins que vous soyez vous-même doué en photo ou que vous ayez les moyens de faire appel à un photographe professionnel, vous aurez du mal à éviter les photos stock. Mais vous pouvez faire attention à l’image que vous prenez, suivants les banques d’images visitées. En voici quelques-unes :  Pixabay, Picjumbo, Superfamous, Freepick, etc...

Attention ! Une image doit toujours être « libre de droit » si vous la téléchargez gratuitement. 

L’être humain est également doué pour détecter les images peu crédibles. Par conséquent, assurez-vous que vos images soient toujours :

  • De haute qualité (sans nuire à la rapidité de téléchargement sur le web) 
  • Sincères et en adéquation avec votre image de marque
  • Claires et sans ambiguïtés

 

 3) La cohérence

L’un des premiers « Mad Men » de l’histoire de la Pub, David Ogilvy (le « père de la publicité ») a mené une étude pour trouver une éventuelle adéquation entre les images et les ventes. 
Les résultats indiquent qu’une image sans lien avec le contenu peut réduire le nombre de lecteurs et, de ce fait, obtenir un résultat négatif sur les ventes. Tout simplement parce que le consommateur ne réagit pas. Les images doivent donc avoir un but précis.
Vérifiez que les visuels que vous sélectionnez améliorent la compréhension du lecteur et qu’elles ne viennent pas seulement combler votre page.  

La société Vesta Host est attentive à tous ces points, afin de vous garantir un site web à votre image.